Le vignoble de Chablis

VIGNOBLE

L’appellation Chablis est réservée aux vins de Chardonnay récoltés sur des terroirs de Kimméridgien de Chablis et de certaines communes voisines.

Ce texte deviendra le socle de la réglementation des crus de Chablis par l’INAO en 1932. Cette première réglementation officielle servira à son tour pour la classification des AOC en 1938, puis en 1967, toujours par l’INAO. La dernière révision date de 1996.

La surface totale autorisée pour la plantation est de : 6830 ha. Qui se répartit comme suit :

- Grand Crus : 102 ha en production en 7 climats tous sur la rive droite du Serein, orientés sud / sud ouest, sauf Blanchot en sud-est et Valmur en nord-ouest et sud-est. Rendement autorisé : 54 hl/ha. Les Clos, Blanchot, Valmur, Vaudesir, Bougros, Grenouilles, les Preuses.

- Premiers Crus : 786 ha en production en 17 noms principaux (40 avec les lieux dits), sur les rives droite et gauche du Serein. Sur le territoire de Chablis et 10 villages environnants. Rendement autorisé : 58hl/ha. Ex : Vaucoupin sur Chichée / Fleys – Beauroy sur Poinchy – Cte de Lechet sur Milly.

- Chablis : 3559 ha en production, sur 20 communes. Rendement autorisé : 60 hl/ha.

- Petit Chablis : 1010 ha en production, sur les plateaux essentiellement en Portlandien. Rendement autorisé : 60 hl/ha.

Ce qui modifie le plus les vins issus du chardonnay à Chablis est l’alternance d’éléments marneux, calcaires ou argileux, donnant au vin des goûts allant du minéral (pierre à fusil) à l’animal.
Ce Kimméridgien que l’on ne retrouve que dans un village en Angleterre (Kimmeridge), se situe sur les coteaux entre 154 et 255 m d’altitude, juste en dessous du Portlandien sur lequel on a planté les Petits Chablis.
L’orientation des vignes est d’une manière générale sud / sud-est, ce qui permet un soleil généreux et évite les fortes pluies. Le vignoble de Chablis étant situé en zone continentale, il bénéficie d’étés chauds et secs, mais aussi d’hivers froids, avec au printemps de fortes gelées, qui peuvent provoquer des dégâts très importants.
La lutte contre le gel est donc un facteur essentiel et un moment crucial dans la vie du vigneron.

Environ 5450 ha de vignes en production, le volume est de 290 000 hL, soit environ 38 millions de bouteilles
Seulement un tiers des volumes est vendu en France (30 – 35 %)
Le Royaume-Uni, premier amateur des vins de Chablis après la France, achète 25 à 30% des volumes
Six autres pays, Belgique, Japon, Pays-Bas, Allemagne, USA et Danemark, représentant ensemble environ d’un quart des volumes vendus

Plus de 300 domaines viticoles + de 10000 bouteilles
Une cave coopérative représentant le quart de la production (à l’origine difficulté de vente, réunit 257 vignerons)
Une centaine de sociétés de négoce, dont 15 représentant 3/4 des achats
Derrière chaque vin de Chablis un savoir-faire et un homme qui interprète à sa manière le terroir

Les commentaires sont fermés.